Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Biographie

Née à Nice, Marie-Hélène Demongeot, qui deviendra Mylène, s’adonne au piano puis monte à Paris à l’âge de douze ans et commence à suivre des cours de piano avec Marguerite Long et Yves Nat. Ses études achevées, elle débute une brève carrière de mannequin et suit des cours d’art dramatique chez René Simon et Marie Ventura.Le cinéma s’intéresse à elle dès l’âge de seize ans.

Après avoir joué les jeunes premières dans Les enfants de l’amour (1953) et dans trois autres comédies légères, Mylène Demongeot passe au drame en interprétant, aux côtés d’Yves Montand et de Simone Signoret, la petite peste Abigail dans Les sorcières de Salem (1957).

Ce film en fait une vedette puisqu’elle obtient le prix de la meilleure interprétation féminine au Festival International du Film.

Mylène Demongeot jouera dès lors avec les plus grandes stars dans de très nombreux films parmi lesquels :

  • Sois belle et tais-toi avec Henri Vidal,
  • Bonjour tristesse avec David Niven,
  • Faibles Femmes avec Alain Delon,
  • Le Cavalier Noir avec Dirk Bogarde,
  • Les Trois Mousquetaires où elle incarne la sulfureuse Milady,
  • la série des Fantomas avec Louis de Funès et Jean Marais.

En 1966, après avoir rencontré et épousé Marc Simenon, fils aîné de l’écrivain, ils créeront leur propre société et co-produiront les quatre longs métrages réalisés par Marc :

  • L’Explosion,
  • Le Champignon,
  • Par le Sang des Autres,
  • Signé Furax.

Entre temps, Mylène Demongeot s’intéresse également au théâtre et joue dans plusieurs pièces dont : Le canard à l’orange (1984) et Un Homme Pressé (1992) de Bernard Chartreux, où elle incarne la tentatrice du personnage biblique de Job, interprété par Daniel Auteuil.
Et Beckett avec Bernard Giraudeau.

Elle publie son premier livre “Les Lilas de Kharkov” puis, sa biographie, ”Tiroirs Secrets”, ”Animalement vôtre” et « Mémoires de Cinéma ».

Après le décès de Marc Simenon, elle revient a ses premières amours avec ”36” de Olivier Marchal, puis ”Victoire” de Stéphanie Murat, ”Camping” de Fabien Onteniente, ”La Californie” de Jacques Fieschi, ”Sous les toits de Paris” de Hiner Saleem avec Michel Piccoli pour partenaire…