Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Fantômas contre Scotland Yard

Affiches_218_1Un film d’André Hunebelle

avec Jean Marais, Louis de Funès…

 

Et voilà le troisième et dernier Fantômas. Il n’y en aura pas d’autres. De Funès a pris une importance énorme. C’est lui maintenant la star du film. Nos salaires ont augmenté et un quatrième film, dixit Hunebelle, coûterait trop cher et puis je crois que Jean Marais en a assez. Son maquillage vert est pénible à supporter et il n’est pas toujours de très bonne humeur. De plus, il n’apprécie pas trop le caractère de Louis de Funès.

Pour tout arranger, de Funès et moi sommes bons à la première prise. Marais a besoin de plus de temps. Donc, conflit d’acteurs ! Nous sommes tous déçus de ne pas aller en Ecosse. Tout le film sera tourné à Paris et dans la forêt de Fontainebleau. Seule une seconde équipe ira en Ecosse filmer les plans indispensables.

This is the third and last Fantômas. Louis de Funès was becoming a huge star. Our fees became more important too and, as Hunebelle said, it would be too expensive to make a fourth Fantômas. I think Jean Marais had had enough. His green make-up for the role was painful and this always delicious man was often in a bad mood. I think also that he couldn’t stand de Funès strong personality.

On the top of that, de Funès and I were good on the first takes but Jean Marais needed more time. Actors’ conflict… We were all disappointed not to move to Scotland. The shooting took place near Paris in the Fontainebleau’s forest. Only another team went to Scotland for shooting the scenes they needed.

 


Date de sortie : 16/03/1967

Fiche du film sur Allociné | Fiche du film sur Cinemovies/PureCiné


Bande-annonce du film

 


Synopsis :
Fantômas revient avec une nouvelle idée : imposer aux riches (nobles comme gangsters) un impôt sur le droit de vivre. Débarqués en Ecosse, le commissaire Juve, Fandor et sa fiancée ont pour mission d’attraper Fantômas. Dans un château hanté par les esprits, Juve, censé protéger les propriétaires, est lui-même victime de l’humour macabre de Fantômas, lequel use et abuse de ses masques extravagants et de son rire caverneux. Il malmène le pauvre commissaire Juve en accrochant des pendus dans sa chambre. Quand Fantômas passe, quelqu’un trépasse.