Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La case de l’oncle Tom

Affiches_222_1Un film de Reza Von Radványi

avec O.W. Fischer, Juliette Greco, John Kitzmiller…

 

Je pars en Yougoslavie, contente de tourner dans un classique avec Géza von Radványi et l’acteur John Kitzmiller. Mais ça ne se passe pas bien du tout. Chacun parle dans sa langue et il y a sur le plateau un Américain, une Française, un Allemand, des Yougoslaves, des Italiens, ça donne un vrai salmigondis. Problème des co-productions de l’époque. C’est du n’importe quoi.

Heureusement sur le plateau d’à côté il y a Omar Sharif qui me fait un peu la cour en tout bien tout honneur. Il est beau et charmant, me balade souvent dans sa Rolls blanche. Ça passe le temps.

Je suis à ses côtés lorsqu’il reçoit un télégramme lui annonçant qu’il va faire « Docteur Jivago ». C’est un moment inoubliable pour un acteur me dit-il littéralement fou de joie. Comme je le comprends !

I went to Yugoslavia, so happy to play in such a classic with Geza von Radványi and the actor John Kitzmiller. But everything went wrong. Everyone spoke his own language. There was on the set one American, a French, a German, some Yugoslavians and some Italians. Lots of co-production had this kind of problems at this period. Nothing worked!

Fortunately, on the stage nearby, there was Omar Sharif. He spent his free time to court me very gently. He was handsome and charming, and drove me everywhere in town in his white Rolls Royce. A good way for spending our time, isn’t it?

I was with him when he received a telegram informing him that he was chosen for playing Doctor Zhivago. “It’s an unforgettable moment for an actor”, he told me filled with joy. I understand him so well!


Date de sortie : 16/03/1967

Fiche du film sur Allociné | Fiche du film sur Cinemovies/PureCiné


Synopsis :
Adaptation européenne du roman-fleuve d’Harriet Beecher Stowe contant la dramatique histoire d’une famille noire déchirée par l’esclavage dans le Sud des États-Unis avant la Guerre de Sécession.