Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La piste du télégraphe

Affiches_204Un film de Liliane de Kermadec

avec Alexandre Arbatt, Miki Manojlovic…

 

Également appelé : Une femme dans le vent.

Un redoutable manque de moyens financiers a rendu le tournage plus que difficile (un tiers du scénario n’a pas été filmé) mais grâce à ce film, je suis allée en Ukraine sur les pas de ma mère (lire « les Lilas de Kharkov ») et j’ai été émue de m’apercevoir que tout ce que j’avais écrit dans le livre, tout ce que maman m’avait raconté, je l’ai retrouvé en vrai, même les odeurs qui s’échappent des maisons !

Xavier de Cassan l’assistant de Marc, et Marc étaient du voyage. Nous avons des souvenirs très forts de ce pays qui est à moitié le mien et un court-métrage que Xavier a fait.

A terrible lack of money made the film very poor and difficult as comfort was concerned and one third only of the initial script was shot but for me it was so fantastic to go in Ukraine for the first time in my life, to discover my mother’s country and to find that everything she told me was exactly as I wrote it after her death in my first book « Les Lilas de Kharkov » and the people I met in Ukraine were really warm and wonderful.

 


Date de sortie : 16/11/1994

Fiche du film sur Allociné


Synopsis :
D’après l’histoire vraie de Lisa Alling, d’origine russe et femme de chambre à New York en 1927, qui, prise de nostalgique, voulut rejoindre sa Sibérie ancestrale.
Pauvre et inexpérimentée, elle décide d’accomplir, à pied, le trajet entre New York et le détroit de Béring. Sa volonté farouche et son inconscience vont rallier à sa cause et au gré de son cheminement, les différentes personnes rencontrées sur sa route depuis les États-Unis jusqu’au Canada. Elle recevra notamment l’aide généreuse de Muriel, gérante d’un drugstore, et écoutera son judicieux conseil : suivre, au milieu des neiges, la ligne du télégraphe. Elle devra sa survie aux employés du télégraphe qui, d’abord incrédules, vont la secourir alors qu’elle se trouvait en fâcheuse posture dans une rivière glacée puis vont l’aider à terminer son insensé voyage.