Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Par le sang des autres

Affiches_212Un film de Marc Simenon

avec Yves Beneyton, Francis Blanche, Bernard Blier…

 

Le film de Marc que je préfère, dont je suis fière et que nous co-produisons avec le Québec et l’Italie.

Une histoire forte. Un décor unique qui oblige à une mise en scène bien préparée et une distribution fantastique : Bernard Blier, Charles Vanel, Claude Piéplu, Francis Blanche, Georges Géret, Yves Beneyton, Louise Filiatrault, Riccardo Cucciola, Mariangela Melato, Nathalie Guérin et moi dans un rôle de pute délectable !

Et je dois probablement en oublier quelques-uns, je m’en excuse auprès d’eux. Ma belle soeur Marie-Jo, au destin tragique, jouera une des filles de Cucciola. Elle est contente.Nous voulions intituler le film : « Le Fou, la Pute et le Préfet ». La censure s’y opposera.

Ce film dont nous sommes fiers sort en salles le jour de la mort de Georges Pompidou.
Autrement dit cette semaine-là, il n’y a pas de place pour le cinéma dans l’actualité… Notre film malgré ses bonnes critiques passe inaperçu sauf au Québec et en Italie où il fera d’excellentes recettes. Mais pour Marc la déception est immense et je pense qu’il ne s’en est jamais vraiment remis.

It is my favorite movie made by Marc and I think his best work. I am very proud of it. We produced it with Quebec and Italy. It was a powerful story. Because of the high specification of the set the staging had to be prepared attentively.

The casting was amazing : Bernard Blier, Charles Vanel, Claude Piéplu, Francis Blanche, Georges Géret, Yves Beneyton, Louise Filiatrault, Riccardo Cucciola, Mariangela Melato, Nathalie Guérin and me in a role of a spicy prostitute. I probably forget some people and I apologize.

My sister-in-law who had a tragic fate appeared as Cucciola’s daughter. She was so happy to do it. We wanted to entitle the movie Le Fou, la pute et le préfet (The Mad, the Prostitute and the Chief Commissary) but we were censured.

This movie which we felt so proud to make was put on the market the day of the Georges Pompidou’s death. So nobody talked about our film. In spite of good critics it was not a success in France. Fortunately it worked very strongly in Italy and Quebec. But Marc was so disappointed, he never recovered completely.

 

 


Date de sortie : 10/04/1974

Fiche du film sur Wikipédia


Synopsis :
Un jeune déséquilibré, obsédé par les femmes et la violence, s’introduit dans une maison isolée et retient en otage ses deux occupants. La rançon qu’il exige du maire éberlué ne manque pas d’originalité : qu’on livre, non pas de l’argent, sans utilité, mais la plus belle fille du village. Les autorités, que ce soit le préfet, commissaire de police ou le maire se concertent et envisagent tour à tour les différents moyens de le satisfaire.